XIX – Juste une lichette

Publié: 7 janvier 2007 dans Caldeus Kreen (Finalisé)

A noter que Carakol est devenu Klohdia, ça collait mieux…


Les yeux de Derrick lançaient des éclairs alors qu’il entonnait l’incantation comique suivante :

« Cétotoh Kivaho mahr chaih… »

Klohdia clopinait de ci de là, couinant « ‘ui mintre, montrez leur vos pouvoinrs ! »

– Par Tufulkan, nous ne sommes pas protégés contre les maléfices de cette liche ! Nous ne pourrons résister longtemps à son pouvoir !

– En tant que demi-Dieu, il m’est conféré une certaine immunité contre la magie non divine… Je vous dois bien cela ! Dit Chabroh, se précipitant alors sur le nécromant, qu’il dépassait de quelques bonnes têtes, mais qui, tout comme Maurice, devait se tenir accroupi pour tenir dans la masure. D’une main il agrippa la liche, et de l’autre, il tenta de l’assommer ; mais alors une chose étrange se produisit : le fluide vital divin qui coulait dans ses veines se figea instantanément, et de ce fait Chabroh s’effondra, telle une gargouille sans attache.

Piètre engeance, ne sais-tu pas que les pouvoirs du nécrocomicon sont des écrits du grand Sihym lui-même ? Et qu’aux noces de Diovignos, il s’était amusé à transformer le vin en eau et que depuis ce temps-là son pouvoir annule la force de ton père qui coule dans les veines de ses enfants !

Maurice prit alors la parole :

– Mes frères, occupez-le, je vais tenter quelque chose de totalement abscons.

Il prit alors le Nécrocomicon des mains de Caldeus, et se prit à lire un passage, au hasard, ne sachant interpréter le sens des sorts qui défilaient sous ses yeux. Cependant que Caldeus et Kami se jetaient sur leurs ennemis avec la frénésie légendaire de l’espèce khazalide ; les haches étincelaient sous la lueur des flammes de la cheminée ; ils décidèrent d’un commun accord de se débarrasser de prime abord de Klohdia102 ; Caldeus lui asséna un coup de boule avec le heaume Hatufer, ce qui eut pour effet de provoquer une migraine intense sur la créature goblinoïde, et un troisième œil de la taille d’une soucoupe du nécessaire à thé de la grand-mère de mon oncle103 ; ils se retournèrent enfin vers Derrick, qui se dépatouillait encore de la poigne de Chabroh, qui restait fermement close.

– Petits animaux, vous pensez m’abattre avec vos canifs ?

De ses mains il traça alors dans l’air des volutes mystiques, et les haches de notre nanique soldatesque se transforma alors en petit fien104, une sorte de condiment à base de concombre et de graisse de porc.

C’est ce moment que choisit Maurice pour bredouiller la formule suivante :

« Keski Héjohn Ekipez Deussankilo »

Les flammes de la cheminée redoublèrent d’intensité et dans le maelström de chaleur torride surgit un poussin énorme qui engloutit d’une becquée le nécromant, ce qui eut pour effet d’éveiller Chabroh de sa torpeur et d’annuler les effets métamorphiques de l’enchantement des haches. Ouvrant alors sa main, il n’y entrevit qu’un morceau d’étoffe.

– J’y suis peut-être allé un peu fort ?

– Soldat Maurice, nous vous devons une fière chanterelle105. Sans votre intervention nous n’avions que peu de chances de nous en sortir… D’où vous vient cette science de la magie comique ?

– Oh, je pense que le livre tenait à nous aider. Mes réminiscences de mes cours de religion m’ont rappelé que Diovignos avait pardonné à Syhim quand celui-ci avait rajouté à l’eau une bonne lampée d’Ouzo. Dès lors la magie syhimiesque ne pouvait être utilisée à mauvais escient.

– Soit ! Il est temps pour nous de reprendre la route après une bonne nuitée de sommeil réparateur.

Et la nuit tomba, sans se faire mal.

Mais ceci est une autre histoire…

102 Parce qu’il le valait bien.
103 A noter que le troisième œil permet la seconde vue.
104 Ah, la bonne blague
105 C’est ainsi que Maurice devint le Champignon de l’histoire et put se la coulemelle avant que ne sonnent les trompettes de la mort.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s