10-0

Publié: 30 mai 2007 dans Buut ! (Finalisé)

Une pluie torrentielle s’abattit sur les équipes. D’un côté, les archanges de l’équipe des TEVU, ébrouant leurs ailes d’un geste gracile, les éclairs jetant dans leur regard à facettes mille lueurs démoniaques ; de l’autre, les rescapés de la CESLA, dépenaillés, ensanglantés, décontenancés, et bouillonnant, la rage au cœur.

A leur tête, Xlzb, tremblant de froid malgré les écailles de sa forme reptilienne. Il éternua deux fois, et dans un nuage de fumée ocre apparut aux yeux de tous sous la forme d’un Rocailleux de Numisma du Centaure. L’ondée coulait le long des crevasses que formaient les veines de quartz argileux, faisant scintiller les minuscules éclats de schiste et d’obsidienne comme autant de joyaux ornant son imposante stature.

Dans un roulement de tonnerre, la voix caverneuse de Dieu s’éleva et annonça le début du Grand Match :

– Ainsi soit-Il, tonna-t-il.

Aussitôt, sortie de nulle part, apparut une sphère de match un peu particulière : légèrement aplatie aux pôles, elle était décorée de motifs en reliefs qui laissèrent les joueurs perplexes :

– Hey ! ça serait pas une cartographie multidimensionnelle de la planète Merre ? ça me rappelle mes cours d’interstellographie du cours préparatoire subliminal !

– Ceci EST la planète Merre, berceau de toute civilisation humanoïde, origine du Grand Tout ! De votre victoire – ou votre défaite – dépendra le sort de toute vie dans l’Univers ! Si vous gagnez, je laisserai régner la paix à laquelle vous semblez vouloir aspirer, au risque de voir dépérir mon Culte ; mais si la TEVU remporte le match, j’accomplirai sur toute colonie merrienne de grands miracles et vous, mortels, sacrifierez votre sang pour obtenir l’Ultime Vérité ! Mais trêve de palabres ! Engagez le combat !

Aussitôt le numéro MIX de l’équipe angélique attrapa la sphère et la projeta avec force dans les cieux d’un noir de plomb. Les numéros MIMI et DIX s’élevèrent alors, laissant derrière eux les trombes d’eau.

Johnny Random se tourna vers une arcturienne de l’ancienne équipe de la STOP, qui d’après son maillot se nommait Fistula et qui se protégeait de la pluie de sa membrane dorsale. L’invectivant dans son dialecte (composé essentiellement de mouvements de l’appendice caudal que le capitaine put forger dans la glaise que constituait son postérieur), il l’invita à se lancer à la poursuite des séraphins. 23Z-6 brancha son réacteur, sa visée laser, et poursuivit lui aussi la sphère qui devait les conduire à la victoire.

– Marcus ! Arrête de mâchouiller tes coéquipiers et prépare-toi à la réception ! Fistula et 23Z-6 vont employer la technique du Gong !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s