The Goon – Tome III (Tas de ruines)

Publié: 5 mai 2008 dans Au gré des lectures
…Et toujours rien sur Chinatown (sauf qu’il est question d’une femme). Et de femmes parlons-en, car au-delà du grand délire zombiesque et absurdo-gore, il y a de l’émotion. On découvre un Goon torturé par les belles femmes (cette rhaaa-lovely damoiselle qui fait penser à Jessica Rabbit, ou cette femme vampire éthérée, entre Vampirella et une glace vanille avec noix de macadamia), on prend pitié du Busard increvable rongé par le remords. Puis on tourne la page et on se bidonne en lisant la fausse pub sur le kit de lobotomie amusante. Ca c’est l’esprit Goon.
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s