Kick my heart (2)

Publié: 15 mai 2008 dans Tympan Heureux
Que dire de Another Night In des Tindersticks sur leur album "Curtains" si ce n’est qu’on a ENFIN la quintessence de la sublimation de la passion (Et même si ça ne veut rien dire, vous me comprenez, hein ?) Alors d’accord, la pochette est très moche avec ce papier peint style maison d’arrière-grand-mère, mais lorsque la galette tourne sur son support, et que cette nappe de violons vous hérisse le poil, alors que Stuart Staples, de sa voix suaves et en équilibre précaire sanglote "For the love of that girl, tears swell, you don’t know why" ("pour l’amour de cette fille, les larmes enflent, sans savoir pourquoi"), on se sent tout humide… Un morceau homogène, une bande son de rupture idéale si vous me demandez mon avis.
 
Après cette roucoulade, rien ne vaut un petit tour du côté des Eighties Matchbox B-Line Disaster (à vos souhaits) qui ont frappé très fort avec leur premier opus. Il faut dire que Celebrate Your mother ouvre "Hörse Of The Dög" en fanfare avec tambour mais sans trompette : un hymne punk rock déglingué, déjanté, qui donne envie de pogoter tout seul. Et cette énergie distillée tout au long des quelques 35/40 min. de l’album, on la retrouve démultipliée sur scène. A voir absolument pour savoir que ça existe, des fous en liberté. Ca fait du bien de temps en temps, ces petites claques rythmiques, qui ne vous laissent respirer qu’à la fin de l’album.
 
Publicités
commentaires
  1. Pierre dit :

    Je confirme ! J’étais aussi là avec toi lorsque ces frapadingues de B-Line Matchbox disaster sont arrivés sur la scène de Vienne, c’était une expérience saisissante, pour le moins ! un truc de ouf ("attention, c’est une véritable boucherie à l’intérieur")Contenant sinon de lire ton avis sur le nouveau Tindersticks, bien dommage qu’il soit si difficile d’écouter plus que quelques secondes de quelques titres… Je crois que je vais me laisser tenter 🙂

  2. Stephane 'Stein' dit :

    En fait "Curtains" n’est pas leur dernier album, mais plutôt un truc qui a bien vieilli (1997 !). Leur dernier en date s’appelle "The Hungry Saw" et j’y jetterai une oreille tantôt…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s