L’échange

Publié: 24 novembre 2008 dans Rien que pour vos yeux
Sous-titré : une histoire vraie.
 
Attention, gros mélo, avec une Lara Croft amoindrie, mais toujours bien coiffée au sortir du lit, dont le fils a été enlevé, retrouvé, mais en fait c’était pas lui. Je ne vous spoilerai pas le film. Juste pour dire que Clint Eastwood aime les beaux sentiments. Les plans, parfois bancals, souvent rapprochés, quelques jeux de lumière qui soulignent ici une ride d’angoisse, là les poches sous les yeux, intimisent le film. Malversations, manipulations, combat entre justice et vérité ;
 
Quand on aime Clint Eastwood, on ne peut qu’apprécier la qualité de ses productions. Après, personnellement, j’ai trouvé cette mouture longuette et n’étant pas très versé dans les mélodrames, j’ai aimé le combat mené contre une police corrompue (que l’on peut retrouver dans L.A. Confidential) par le toujours impeccable John Malkovitch.
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s