Slipknot – All Hope Is Gone

Publié: 3 décembre 2008 dans Tympan Heureux
L’espoir s’en est allé. L’espoir d’avoir une bonne galette à se mettre entre les esgourdes.
Je pensais avoir sous la main le dernier SLipknot, j’ai l’impression d’écouter le nouveau Stone Sour. Et oui, quand on tombe dans le pop-rock FM, on a du mal à s’en relever, hein Corey ? #8 et ses acolytes de masqués nous livrent ici un album sans saveur, édulcoré, hétérogène, en un mot, mou.
Du hip-hop frelaté ? De l’émo de bas étage ? Alors, oui, quelques morceaux sortent du lot et se rappellent à notre bon plaisir, en réminiscence des méfaits des neufs de Desmoines (Gematria, All hope is gone), mais à quel prix : des titres prévisibles et quasi-identiques. Et les quelques ballades proposées sont bien fades face à celles du Vol 3 (Vermilion, pour n’en citer qu’une) : où est passé le côté sombre ? Où est passée l’émotion ?
Est-ce la faute à Colin Richardson ? Son mixage est sans relief, et en plus je ne suis pas fan de son travail. En outre, après Rick Rubin et Ross Robinson, il est difficile de ne pas paraître pâlot. Ben mince alors, après Korn (J’ai arrêté après Untouchables), Entombed (pareil pour When In Sodom), Fear Factory (Digimortal, même si j’ai fait une entorse pour Archetype et que Transgression est bien agréable quand même) et Slipknot, quel groupe vais-je encore abandonner ?
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s