Reverend Bizarre – Harbinger of metal

Publié: 12 mai 2009 dans Tympan Heureux
Deuxième opus du combo "doom what thou wilt" non officiellement un EP puisque le suivant s’intitulera II : Crush The Insects.
Des interludes encadrent les grands moments de cet album : "Strange Horizon", "From The Void" et le très huitième degré "The Wandering Jew" (dont je vous conseille les paroles !
He was said to be saviour, a Son of God
Somehow he failed to save even his own ass
En gros l’histoire d’un type qui regarde passer Jésus, lui dit "keep walking" et Jésus lui rétorque "et toi tu marcheras jusqu’à ce que je revienne". Et là le gars :
And now I’m just waiting for this world to burn!
On rigole.
 
Reverend Bizarre continue son périple dans un doom minimaliste, toujours teinté d’humour (voir la page centrale du livret, avec ce dessin d’enfant ! Et les dédicaces : à Johnny Cash, mort au moment où ils entraient en studio, et Bill Ward, batteur du mythique Black Sabbath, à qui ils dédient le solo de batterie de "From the void" ! C’est pas demain qu’on pogotera sur du R.B. 😉
 
Alors, II, je l’achète ou pas ? Les critiques sont mauvaises, moi je l’ai bien aimé sur deezer, le côté justement gentiment foutage de gueule avec le génial second degré "Doom over the world"… Et puis après il ne me manquera que Death is glory now, l’album post-mortem (puisque sorti après le split du groupe), et j’aurai l’intégrale de ce groupe qui aurait eu sa place à Taratata 😉
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s