Livre I – Proies et chasseurs (2)

Publié: 19 mai 2009 dans Zoon (Finalisé)

Une découverte macabre : un crime a été commis…


Le corps nu et froid repose sous la lumière crue. Les chairs meurtries ont été nettoyées, les plaies béantes auscultées puis recousues, et le Y caractéristique des autopsies paraît suinter à la lueur blême des scialytiques. Les gants de latex du docteur Nagdil atterrissent dans la corbeille. Le docteur termine son rapport sur le terminal raccordé au serveur central de la police. Dès qu’il aura validé ses données, elles seront disponibles pour les équipes en charge du dossier.

La peau du cadavre a été lavée et blanchie pour récupérer toute trace d’ADN étrangère, les ongles ont été nettoyés, à la recherche de poils, de squames, de sang peut-être. Il n’est désormais plus qu’une coque sonnant creux, un cocon déchiré, une demeure inhabitée. Jason Nagdil ne se souvient pas avoir vu pareille violence déchaînée sur un corps humain. Lacérations, morsures, les plaies caractéristiques de l’attaque d’un animal sauvage ; mais une telle rage dans les coups portés, portés pour faire mal, décelait une intelligence malsaine, propre à l’homme. L’énucléation, l’émasculation, masquées à l’œil non aguerri par les multiples contusions béantes, étaient bien volontaires et non le fait d’un acte irréfléchi. Qu’avait-il bien pu se passer ce soir-là ?

Le docteur rabat une dernière fois le drap mortuaire sur le corps affroidi.

Henri Payne, vie et mort.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s