Phil Spector, le mur de son

Publié: 31 décembre 2010 dans Au gré des lectures

de Mick Brown.

Une fois n’est pas coutume, j’ai lu la bio d’un type pas commun qui a des problèmes d’Oedipe (après Howard Hughes…). L’inventeur du « Wall Of Sound », ces nappes et nappes d’instruments qui ont fait de la musique pop un art à part entière, le type qui a travaillé sur Let it be des Beatles, les premiers albums solo de George Harrison et John Lennon, qui a couronné les Ronettes, élaboré River Deep, Mountain High de Tina Turner, assassiné Lana Clarkson (enfin, je veux pas spoiler, ça c’est la fin du livre).

Une vie peu commune faite d’excès et de folie, mais aussi de génie. Une page de l’histoire du rock qui se tourne ! Le livre retrace 40 ans de la vie de Phil Spector (non, ce n’est pas un pseudo) et nous fait revivre les débuts de la pop, aux coudes à coudes avec le R’n B de l’époque, jai nommé le Rythm’n Blues d’Aretha Franklin et consorts.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s