Hellboy – Weird Stories III

Publié: 10 mars 2011 dans Au gré des lectures

Attention big délire ! Quand Mike Mignolia confie son héros démoniaque à Bill Wray, coupable du cartoon à côté duquel Les zinzins de l’espace pourrait passer pour culturel, j’ai nommé Ren & Stimpy, ça donne la jeunesse de Hellboy : trash, stupide, et politiquement incorrect (avec un Hitler que la mort n’a pas arrangé…).

On aime ou pas, toujours est-il, qu’en attendant la suite du Goon et la parution de Chimichanga, on se délecte de cet humour malsain. Pourquoi par contre Hellboy jr a-t-il déjà ses cornes sciées ?

J’ai appris par la même que le sieur Bill Wray est aussi un peintre talentueux, aux toiles assez sombres et intimistes.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s