Earth – A Bureaucratic Desire For Extra-Capsular Extraction

Publié: 14 juin 2011 dans Tympan Heureux

Les papa du drone doom proposent ici la réédition de leurs premiers méfaits (1991, soit… 20 ans p*** ! Et puis 1995) : du lourd, moi qui ai commencé à m’intéresser à la bande à Dylan Carlson à partir des albums « clean » (moins de drogue ;)), ça surprend ce son de garage, mais bon, voici mon petit pamphlet contre l’euphonie (Ah Ah !).

A bureaucratic desire for revenge Part 1 : Doomesque s’il en faut, qui rappelle March of the war elephants de Reverend Bizarre. Un son bas de cave, une batterie pachydermique, une mélodie ad nauseam.

A bureaucratic desire for revenge Part 2 : Etait-ce bien nécessaire de faire une deuxième partie à ce morceau ? On reprend la litanie roborative de la première partie à laquelle on rajoute des meuhmeuhment d’un petit gars de Seattle (et oui, Kurdt Cobain qui je vous le rappelle était un bon ami à Dylan Carlson avant de se faire sauter le caisson avec la pétoire offerte par ledit ami) et les hurlements incisifs d’une demoiselle Kelly Canary officiant dans un obscur groupe du nom de Dickless (auquel je m’empresserai de jeter une oreille !)

Ourobouros is broken : Si vous trouviez le précédent morceau lénifiant, Ourobouros… n’est pas pour vous. Ourobouros, où le morceau qui se mange la queue. Le principe est le même : trois riffs en boucle, des percussions titanesques. L’impression qu’un baleinéléphant vous passe sur le corps.

Geometry of murder : On s’excite, on s’emballe, on digresse, sans être du rentre dedans, c’en est presque intéressant musicalement parlant.

German dental work : Tout de suite les clichés, c’est Hallemand alors c’est militaire. C’est assez martial pour vous ?

Divine and bright : le tube de l’album. Presque radiophonique, sauf les hurlements de déchaîné 😉

Dissolution 1 : Ce morceau clot le Live Sunn Amps and Smashed Guitars. Sans être cacophonique, on a affaire à un chaos savamment maîtrisé.

Au final, un album qui met les nerfs à rude épreuve ! Mais bon, pour un briscard comme moi qui écoute du Sonic Youth, Yob et Reverend Bizarre, c’est du petit lait 😉

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s