Gorillaz – Plastic Beach

Publié: 20 juin 2011 dans Tympan Heureux

Plaidoyer écologiste ? Le quatuor cartoonesque remet le couvert avec cet opus assombri (au vu des clips disponibles, notamment cette course poursuite avec Bruce Willis dans Stylo)

Orchestral intro : Surprenante entrée en matière digne d’un film hitchcockien.

Welcome to the World of the Plastic Beach : Duo avec le phrasé reconnaissable entre mille de Snoop Dog. Samples électro simplistes.

White flag : un voyage au coeur des oasis avant de retourner dans les bas-fonds new-yorkais.

Rhinestone eyes : On retrouve enfin Damon Albarn au micro et son ton désabusé propre à son personnage de 2D.

Stylo : Duo techno avec Mos Def. Tension.

Superfast jellyfish : Les trublions de De La Soul déjà présents sur Feel Good Inc. remettent ça sur un titre au flow langoureux et comique.

Empire ants : Synthétique et dramatique.

Glitter freeze : Un morceau que Daft Punk n’aurait pas renié.

Some kind of nature : Le papy du rock, Lou Reed s’invite sur un morceau pétillant, à l’instar de l’easy rider Dennis Hopper sur Demons Days.

On melancholy hill : Chaque fois que le personnage de 2D apparaît, on sent une pointe de tristesse. A noter que dans l’histoire des personnages, 2D se serait fait kidnappé par Murdoc pour enregistrer l’album sur l’île.

Broken : Titre fataliste.

Sweepstakes : Mos Def au micro pour un titre course-poursuite.

Plastic beach : Limite western. Puis bidouillage électronique un poil nauséeux.

To binge : Petit duo vahiné.

Cloud of unknowing : Un gospel. Soul.

Pirate jet : Une touche d’optimisme dans cette mélodie.

Au final, Gorillaz semble rester le laboratoire d’expérimentation électro hip-hop de Damon Albarn quand il veut changer de la pop rock de Blur ou de ses groupes auxiliaires. Si l’album éponyme avait posé immédiatement son jalon, de nombreuses écoutes sont nécessaires pour adhérer aux suivants. Qu’en sera-t-il the The Fall, le dernier en date ? Vous le saurez au prochain épisode. A saluer tout de même les performances musicales et graphiques (chaque clip est un petit morceau de l’histoire, une bande dessinée à apprécier dans sa globalité… J’ai hâte ! Ils n’auraient pas sorti un DVD de l’intégrale des clips par hasard ?)

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s