Le cimetière du diable

Publié: 14 décembre 2012 dans Au gré des lectures
Tags:,

Un roman anonyme (le 2e pour être exact) mettant en scène un certain Bourbon Kid, tueur en série à ses heures. Une quatrième de couv’ qui parlent d’un « dix petits nègres écrit par Quentin Tarentino« . Alléchant. Eh bien publicité mensongère !

Jamais Tarentino ne ferait de scénario complètement absurde de ce type ! Il y a une différence entre déjanté et mal écrit ! Et lorsqu’on se décide à faire un deus ex machina tel qu’ici (et ça c’était bon), on donne quelques indices (parce que là, pour le coup, c’est maigre).

Bref, l’histoire (qui n’est pas sans rappeler la nouvelle de Stephen King « Un groupe d’enfer« ) : Tous les ans un concours de sosie vocal est donné à l’Hotel Pasadena situé au lieu-dit Le cimetière du Diable (ça fait envie). Sauf que le prix à gagner n’est pas que pécunier…

Le Bourbon Kid là-dedans ? Sociopathe, il tue sans vergogne et sans raison, au milieu d’un fatras de tueurs à gages qui ne ressemblent à rien (entre Angus L’invicible, Gabriel et Elvis…)

Bref, malgré le déluge d’hémoglobine (mal mené) et d’action (foutraque), on s’ennuie quand même.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s