Rotting Christ – Kata ton Daimona Eaytoy

Publié: 6 mars 2013 dans Tympan Heureux
Tags:, ,

Quelle année ! Février et le dernier Nick Cave & The Bad Seeds ou un album qui aurait pu s’intituler Euphoria Morning si ça n’avait pas déjà été pris, oscillant entre l’intimité d’un Boatman’s call et l’emphase discrète d’un Abattoir blues, et mMrs (dieu de la guerre) nous pond le dernier Rotting Christ, toujours estampillé black metal quoique musicalement plus proche d’un métal tribal (c’est ça qu’on appelle « groove metal » ?) à la Sepultura, puisant aux sources des mythologies antiques.

M’est avis qu’en concert, peu seront à reprendre les paroles car ici nos grecquois puisent à tous les rateliers, chantant qui en grec, qui en roumain ou latin. Musicalement parlant, c’est du lourd, batterie caverneuse, riffs assassins (on a droit quand même à un solo sur Iwa Voodoo), voix hurlée, choeurs illuminés. Dans la droite lignée d’Aealo, on traverse les époques et les religions à toute berzingue.

Je me laisse aller aux versions collectors car me voilà l’heureux possesseur d’un médaillon démoniaque et d’un joli drapeau à accrocher dans la chambre d’enfants. Na.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s