> 1

Publié: 9 mai 2013 dans Les veilles de Kâlî
Tags:,

Lennon Graves est le héros de deux nouvelles : La Tentation parue dans Petites Frayeurs et Soeur de sang présente dans l’anthologie du gr746 Légendaire Svetlana et dans mon second recueil Champs du Possible (recueils disponibles sur Lulu.com et TheBookEdition.com). De son ancien patronyme Raynald Silvermann, il était prêtre dans une paisible bourgade anglo-saxonne jusqu’au jour ou l’amour d’une femme a ébranlé sa Foi et provoqué sa chute. Désormais la proie des forces du Bien et du Mal qui veulent le rallier à sa cause, il a décidé de déjouer les complots ourdis par le Très-Haut comme par le Seigneur des Enfers qui utilisent les mortels tels des pantins dans leur guerre des âmes. Cette aventure se situe après la tentation et avant soeur de sang.


Harassé, Lennon Graves s’affala sur le sofa fatigué qui ornait le salon du Roseview Hotel. Trois nuits passées à épier, attentif aux subtiles modifications spirites, suivre des pistes fantômes, sans résultat probant. Pourtant son intuition était ferme que quelque chose se tramait dans ce paisible quartier londonien.

Il avait visité les trois églises les plus proches du Crouch End Vampires Football Club sans succès. L’Eglise des Saints des Derniers Jours, la London North Chapel, même la petite paroisse de Saint-Pierre le Poer, ces édifices ne recelaient aucune aura de maléfice quelconque. La trame de piété de ces bâtisses était usée et Dieu même semblait se désintéresser des quelques dévots qui déambulaient entre les cierges dégoulinants.

Il se glissa vers le bar et demanda une Guinness. Tout en sirotant l’épais breuvage, il se remémora le pressentiment qui l’avait traversé à la lecture d’un article de journal, il y avait deux semaines de cela, lors de son séjour à l’hôpital de Pérouse en Italie, se remettant avec difficultés de son affrontement avec un avatar de Mammon. La chronique parlait d’un virus qui semblait s’être abattu sur les joueurs de l’équipe de football d’un petit club local du nord de Londres appelé le Crouch End Vampires FC. Déjà six joueurs en l’espace de quelques jours s’étaient retrouvés avec des symptômes similaires, apathie, manque d’appétit, diminution du volume globulaire moyen, qui semblaient désigner une forme de mononucléose infectieuse. Le journaliste évoquait en raillant la présence d’un vampire chez les vampires. Mais l’ancien prêtre avait depuis quelques temps découvert chez lui une sorte de pouvoir d’empathie et de communication extrasensorielle qui lui permettaient de détecter parfois une présence supranaturelle. Son combat perpétuel contre les Forces Obscures aussi bien que les Gardiens de la Lumière qui manipulaient les mortels tels des pantins. Perpétuellement tiraillé entre les deux camps, il avait décidé de rester neutre et de combattre ces Marionnettistes de l’Univers au nom du libre arbitre, même si en son for intérieur, il savait que tout cela provenait de son désir de vengeance quant à la perte de tout ce qui lui avait été cher : son premier et dernier amour, Crystal, ses repères, son aveuglement au final qu’il enviait parfois à ses congénères. Chacun portait ces œillères qui lui permettait d’ignorer ces luttes intestines et qui dépassaient l’entendement humain.

Il avait donc pris le premier avion pour Londres et depuis ne cessait nuit et jour d’arpenter les ruelles et parc du quartier, en cercles concentriques, afin de détecter l’éventuelle présence, être ou entité qui se nourrissait de l’énergie vitale de ces jeunes gens.

Le quatrième jour, le journal lui apprit que l’un des joueurs malades s’était éteint dans la nuit. Les médecins avaient parlé d’une «  destruction radicale du système immunitaire  » ainsi qu’un taux de globules rouges anormalement bas. Le jeune homme de vingt-deux ans était tombé dans le coma et avait succombé peu après. L’état des cinq autres joueurs s’aggravait d’heure en heure également, et aucun traitement à base de pénicilline ne semblait faire effet. Lennon se décida à prendre contact avec le manager de l’équipe afin de rencontrer les joueurs encore sains.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s