Entres actes

Publié: 25 juin 2013 dans News
Tags:

L’enfantement de Kerozen est douloureuse. La forme, complexe à mettre en place et surtout qu’elle reste esthétique, prenante et agréable ; le fond, qui bien que semi-fantastique, se doit d’être crédible.

Très pris ces derniers temps par le musée de la bière (qui a bien évolué) et Hylè (qui va évoluer), et malheureusement absorbé par Kongregate… Dépendant ? Non, juste fainéant (quoique, la pause est parfois bien méritée non ?)

Mais le succès et le talent sont question avant tout de travail, travail, travail. Alors, on s’y remet !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s