The Butler

Publié: 7 novembre 2013 dans Rien que pour vos yeux
Tags:, ,

de Lee Daniels. (En français, Le Majordome)

A qui l’on doit aussi le poignant Precious, où les mêmes Mariah Carey et Lenny Kravitz font des caméos – anecdotique pour Mariah, plus complet – mais guère plus complexe – pour Lenny. Au premier abord, on va crier au merveilleux film que voilà, retraçant des décennies et des présidences aussi diverses que contradictoires, l’évolution de la situation des noirs au E.U. Après cette première gorgée d’enthousiasme, on va se rendre compte que The Help (La couleur des sentiments) l’était tout aussi. Et qu’au final, on pousse peut-être un peu le bouchon des bons sentiments.

C’est vrai quoi, j’ai beau apprécier Forest Whitaker, son jeu est tout de même bien figé, expressif comme un plateau d’argent ; la métamorphose discrète cependant de John Cusack, Liev Schreiber (Sabretooth !), James Marsden (Cyclop !en président des Etats-Unis d’Amérique est assez efficace, la confrontation un même idéal – deux manières de procéder de Martin Luther King et Malcolm X bien dessinée.

Bon, allez, d’accord, j’ai passé un bon moment !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s