Sepultura – The Mediator Between Head and Hands Must Be the Heart

Publié: 22 janvier 2014 dans Tympan Heureux

Sous ce titre alambiqué se cache la dernière galette du désormais rangé et discret combo brésilo-américain, qui après les semi-échecs des concepts album Dante XXI, A-Lex et Kairos (si, concept un peu non ?), effectuent un retour aux sources, puisque l’album est enregistré par sieur Ross ‘roots’ Robinson. Musicalement, rien à reprocher, c’est groovy ; bon, on ne s’attardera pas sur les paroles, Sepultura n’était pas connu pour sa prose non plus hein ! La rythmique qui est la signature de l’ex-groupe des Cavalera brothers, réconciliés depuis, est bien présente, tribale voire ethnique avec ses congas (notamment sur la reprise Da lama ao caos), quelques intros bien senties (mais peut-être un peu trop longue, non, une intro qui fait le tiers du morceau ?). On regrettera que la voix de Derrick Green paraisse si lointaine, voire enregistrée dans un verre d’eau.

La patte de Robinson est bien présente, ce son brut, presque animal. Bref, un bon album, qui espérons-le réconciliera les fans de la première période avec le groupe pétri d’humilité qui parait bien sincère dans son entreprise.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s