Ma belle-mère russe et autres catastrophes

Publié: 18 août 2016 dans Au gré des lectures

d’Alexandra Fröhlich

Ma belle-mère russe...Il est de ces romans qui laissent un sourire sur le visage. Tel est ce roman qui sent son Bridget Jones, mais qui fait appel aussi à des personnages clichés, mais qui fonctionnent à merveille. Il n’y en a pas un pour rattraper l’autre et le roman se classe parmi les histoires de famille dysfonctionnelle qui pullulent. On prend en pitié l’héroïne malgré tout !

Un bon petit pamphlet qui se lit sans déplaisir ; un roman d’été quoi !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s