Otep – Atavist

Publié: 5 septembre 2011 dans Tympan Heureux

On n’avait pas pris de nouvelles d’Otep depuis House of secrets. Pourtant The Ascension et Smash the Control Machine semblaient se laisser écouter, mais, bon, voilà, le temps passe, les gamins grandissent et on s’éloigne… Bref, Voilà-t-y pas qu’à l’occasion d’une descente à Gibert Joseph je tombe sur la deluxe edition de ladite quinquième galette du combo brutal avec la hurleuse Otep Shamaya au micro. Petit rappel. Avec Otep, on etait dans le néo/death malsain, une descente aux enfers que l’on pourrait rapprocher des deux premiers Korn, la brutalité en plus. Parce que la demoiselle Otep, elle en a ! (Et à revendre).

Des titres comme Atom to Adam ou Drunk on the blood of saints sont, sans être dancefloor, presque radiophoniques et se rapprochent de la « qualité » des derniers Slipknot ou Mudvayne (d’ailleurs le titre Remember to forget ne serait-il pas un clin d’oeil à Forget to remember de ces derniers ?), structurés sans être formattés. On est loin des gentils défauts du premier opus, Sevas tra, avec ce rappé un poil amateur.

A côté de ça, on passe à des titres d’une douceur presque déplacée, tel We dream like lions qui pourrait passer pour du Jesse « Raaah Lovely » Sykes ! (Truc de dingue, dirait l’autre) ; voire ces inquiétants Baby’s breath et Bible Belt murmurés à l’oreille des poltergeists… Et cette reprise de Not To Touch The Earth qui doit se faire retourner Jim Morrison dans sa tombe…

Quant au DVD bonus, on y a droit à quelques clips des derniers opus, qui nous fait dire « tiens, on dirait le titre précédent que je viens d’écouter ». Bon, d’accord, certains titres font un peu néo-métal à papa, mais comment oublier le pachydermesque Warhead avec ce clip de la tendance anti-bush qu’on s’alignait avec le Boom! de System Of A Down ? Ainsi qu’une sorte de making off qui fait froid dans le dos…

Enfin, cette édition deluxe contient un livret avec des histoires glauques, en anglais siouplait. Je m’en vais te les lire prochainement.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s